Echos de projection à Rorschach

Le cinéma « Cevi-Kino » était quasiment complet à Rorschach le 7 novembre 2019 pour voir le film « que sommes-nous devenus ».

Un beau coup d’envoi pour l’engagement d’Agnès Dumas et Urs Kehl en Suisse orientale ! Beaucoup de visiteurs ont répondu à l’invitation de Ruth Diethelm et Peter Bruderer, qui ont également animé l’échange après la projection avec les protagonistes principaux et le réalisateur Simeon Brand.

La première scène du film a plongé les spectateurs dans une situation où des personnes en situation de pauvreté et un homme d’un autre milieu sont engagés dans un dialogue de sourds. Le langage né au milieu de la misère et de l’exclusion, et celui qui s’alimente d’autres expériences, ne se rencontrent pas. Jean-Marc estime qu’on devrait laisser chacun s’exprimer dans le langage qui lui appartient, mais qu’il faudrait apprendre à se comprendre. Ainsi le film nous ouvre progressivement sur l’une des préoccupations fondamentales du Mouvement ATD Quart Monde : le langage, c’est-à-dire la rencontre, sur pied d’égalité, et le partage mutuel des connaissances entre les personnes marquées par la pauvreté, les collaborateurs engagés à leurs côtés et les autres membres de la société. A Rorschach aussi des personnes se sont reconnues dans la vie et les luttes des protagonistes de ce film : ce qui peut permettre aux personnes touchées de sortir du silence. D’autre part il peut aussi ouvrir bien des spectateurs à une réalité qu’on n’imagine pas toujours présente en Suisse, même si l’on sait qu’il y a aussi de la pauvreté chez nous.

Quelques réactions du public :

« Le film est crédible parce qu’il est authentique et n’a rien de factice. Il met au premier plan l’humanité, l’intelligence et l’humilité de tous. »

« Derrière ce film, il y a beaucoup de travail. On sent surtout l’immense confiance entre tous les participants. »

« Les sous-titres en allemand étaient vraiment bien. J’oubliais même que je lisais des sous-titres. »

« La voix du Père Joseph amène une dimension historique importante à ces images. »

Si vous voyez une possibilité de présenter ce film plus largement dans votre entourage associatif, paroissial, culturel…

n’hésitez pas à prendreemail hidden; JavaScript is required avec nous. Merci.