Une longue, longue attente de Nelly SCHENKER

19.00CHF

Editions Quart Monde, 292 pages, 2018

Description

L‘histoire de Nelly Schenker semble invraisemblable dans le pays de Pestalozzi, grand pionnier d’une école pour tous ! Une enfant qui, dans la dernière moitié du XXe siècle, n’a pas été scolarisée à cause de sa pauvreté ! Une fillette désespérée qui s’échappe d’un home d’enfants dans les Préalpes et s’en va, à pied, jusqu’à la Basse-Ville de Fribourg là où elle est née, en pleurs devant l’école, pour réclamer son droit : « Je suis là et je veux aller à l’école, comme tous les enfants de mon quartier ! »

Avec son livre, Nelly Schenker, militante Quart Monde suisse, nous pose une question d‘une grande actualité. Avec son combat mené jour et nuit pour que toute personne puisse devenir libre, avec sa voix d’artiste et sa dimension spirituelle, elle nous met devant le défi de devenir responsables ensemble d’un terrain fertile, d’un projet de société riche de tout son monde.

ATD Quart Monde Suisse organise à votre demande des lectures.

Denise Mützenberg, une lectrice :

J’ai lu jusque tard dans la nuit un livre que je viens de recevoir des Editions Quart Monde : « Une longue, longue attente. » Ecrit par Nelly Schenker en allemand sous le titre intraduisible : « Es langs, langs Warteli für es goldigs Nüteli »

Récit presque insoutenable d’une petite fille de notre pays riche qui, dans la seconde moitié du XXe siècle, n’a pas été scolarisée à cause de sa pauvreté…

On est là au-delà de toute littérature. Peut-on assimiler un tel cri à de l’art brut ?

En fait, Nelly Schenker peint aussi. Et on la voit ici de dos, avec ses longs cheveux noirs, face à ses tableaux.
Orange et vert ? Peut-être que son texte qui touche à l’invraisemblable (authentique hélas) porte aussi ces couleurs.

Puis un commentaire qu’elle a écrit sous son post Facebook du 14 novembre 2020:

J’ai continué de le lire hier soir jusqu’à point d’heure ! C’est tellement fort que je me sentais dans la peau de Nelly et que je n’en pouvais plus d’être traquée, poursuivie, retrouvée, arrêtée. Alors quel soulagement quand à travers sa cousine de Bâle elle rencontre Eugen Brand, quelqu’un qui l’écoute, la regarde vraiment et va lui permettre d’être enfin la grande dame qu’elle est !