Ethique financière

Le financement de l’action d’ATD Quart Monde repose sur le soutien de donateurs individuels, sur des subventions publiques et sur des actions de partenariat conclues avec certains acteurs du monde économique : entreprises et fondations d’entreprises.

Le Mouvement est attentif à ce que ces soutiens ne se réduisent pas à un simple apport financier, mais s’accompagnent d’une démarche d’engagement contre la pauvreté, de connaissance ou d’adhésion citoyenne à son projet de société.

En accord avec ses valeurs, ATD Quart Monde se conforme à des règles rigoureuses quand il fait appel à la générosité du public :

  • Afin de respecter la dignité des personnes et d’éviter toute instrumentalisation de celles-ci, il ne vend, n’achète, ne loue ni n’échange aucun fichier d’adresses de ses membres, amis ou donateurs.
  • Il s’interdit de réaliser des appels à la générosité du public dont le message serait contradictoire avec ses valeurs et son action, et risquerait de porter atteinte à la dignité des plus démunis et des plus exclus. Il s’interdit par exemple tout argument ou toute illustration misérabilistes.
  • Il conçoit et réalise des campagnes de communication ou d’appel aux dons avec le souci constant que leur coût reste modéré.

Le financement par les acteurs du monde économique, publics ou privés, se réalise dans le cadre de partenariats. Avant de décider d’un partenariat avec un organisme doté de la personnalité morale et juridique, ATD Quart Monde analyse:

  • la politique de mécénat de son éventuel partenaire,
  • la nature des contributions qui seront réciproquement apportées,
  • les valeurs et les principes d’action auxquels ce partenaire se réfère dans l’ensemble des aspects de sa politique de développement durable, le développement durable étant entendu dans sa nécessité impérieuse de concilier les trois dimensions du développement que sont l’économique, le social et l’environnemental, afin qu’il soit équitable pour tous.

Dans sa gestion financière, ATD Quart Monde s’attache en outre à :

  • Maintenir ses réserves à un niveau suffisant pour exercer son action dans la durée. La Fondation ATD Quart Monde, reconnue d’utilité publique, est en charge de la gestion de ces réserves. Elle doit assurer la pérennité de celles-ci, indispensable au caractère irrévocable de l’affectation des biens et ressources reçus et consacrés à sa mission d’intérêt général de lutte contre la misère,
  • se conformer à l’ensemble de la réglementation financière et comptable applicable aux associations et aux Fondations,
  • suivre les recommandations, notamment en matière de présentation de sa politique et en matière d’information de ses donateurs, qui peuvent lui être faites par le Comité de la charte et par la Cour des comptes.