Militants

Les personnes qui vivent des situations de grande pauvreté sont les premières à refuser la misère et à vouloir en sortir. Elles constituent la base du Mouvement ATD Quart Monde. Bon nombre d’entre elles découvrent que leur expérience peut être utile à d’autres, et décident de s’engager et de se battre au sein du Mouvement pour améliorer leur propre vie et celle de leur prochain. Elles s’engagent dans leur quartier en étant solidaires avec des hommes, des femmes, des enfants plus pauvres ou plus exclus qu’elles-mêmes. Elles reçoivent une formation au sein du Mouvement et deviennent des militant-e-s.

Le Quart Monde

Le Quart Monde est la couche de population la plus défavorisée, ne disposant pas des mêmes droits que les autres, et qui existe dans tous les pays, qu’ils soient riches ou pauvres. Le terme « quart-monde » a été inventé en 1969 par le père Joseph Wresinski pour donner un nom collectif positif et porteur d’espoir aux personnes en situation de grande pauvreté.

Les personnes vivant en grande pauvreté sont les premières à refuser dans leur quotidien la misère qu’elles subissent. Beaucoup d’entre elles se reconnaissent dans ATD Quart Monde. Certaines ont décidé de s’engager, de militer avec le Mouvement pour changer leur vie et celle de leurs proches, mais aussi de le faire connaître au plus grand nombre. Les militant.e.s sont engagé.e.s dans leur quartier et en solidarité avec d’autres personnes plus pauvres ou plus exclues qu’elles-mêmes.

Portraits de militant.e.s

« Emission Ensemble » RTS

Briser le silence de l’extrême pauvreté, avec ATD Quart-Monde 
Jean-Marc Schafer est un ancien enfant placé. Il a connu l’abandon affectif et matériel au point à ne pas même avoir de mots pour penser sa propre vie. Un jour, le mouvement AtD Quart-Monde lui donne la certitude que lui aussi a droit à une forme de dignité. Depuis, il tente avec d’autres de briser le mur du silence qui entoure l’extrême pauvreté. Un reportage de Raphaël Engel au camping d’Yvorne. 
Emission (3.48 min) diffusée sur RTS 1 le 29 avril 2018

« Temps Présent » RTS

Pauvre mais pas fou, le scandale des internés de force 
Emission (56.28 min) diffusée sur RTS 1 le 21 mars 2019