Une délégation d’enfants au Palais fédéral !

Lors de la Journée mondiale du Refus de la misère, le 17 octobre à Berne, une délégation d’enfants sera reçue par la Présidente du Conseil National, Madame Marina Carobbio.  

Cette rencontre marquera un anniversaire : celui de la première rencontre du Mouvement ATD Quart Monde avec un Président de la Confédération.

Il y a 40 ans,

le 24 octobre 1979, le Président de la Confédération suisse, Monsieur Hans Hürlimann, accueillait au Palais fédéral une délégation d’enfants porteurs de messages de milliers d’enfants de Suisse rassemblés dans un grand livre de la Solidarité et porteurs aussi de la vie et des espoirs de leurs familles. A cette époque où la pauvreté en Suisse était cachée, son existence niée, ce fut un pas politique d’entendre le Chef du Gouvernement affirmer que la « misère » continue à toucher des enfants dans le pays. « Le Président n’a pas dit qu’il  n’y avait pas de pauvres en Suisse ! » paroles ramenées le lendemain à l’école par une enfant de la délégation, blessée par les médisances d’élèves et leur méconnaissance de la pauvreté.

40 ans plus tard,

les enfants n’auront plus besoin de gagner cette reconnaissance-là : que la pauvreté touche encore un pourcentage important de personnes en Suisse. Car, de 1979 à 2019, 40 ans de combat et d’engagement de nombres d’entités sociales, politiques, religieuses, culturelles, dont le Mouvement ATD Quart Monde, ont permis de prendre conscience des injustices et des violences liées à l’existence de la pauvreté voire de la grande pauvreté en Suisse.

Pour les 40 ans à venir, 

cette délégation fera entendre le rôle important que les enfants peuvent jouer en partageant et en appliquant les connaissances précieuses qu’ils ont acquises avec leurs familles, et en solidarité avec d’autres, dans leur lutte quotidienne contre la pauvreté afin de changer le monde.

Ces enfants nous mobilisent comme cette jeune Greta qui entraîne le monde pour la justice climatique : ne plus attendre demain pour changer nos comportements, mais dès aujourd’hui tout faire pour vivre ensemble sur cette terre en respectant et promouvant la dignité de chaque être humain.

Anne-Claire Brand